Laboratoires Servier

Mercredi 26 janvier 2011

Voici un cas de pilotage de crise intéressant:

Phase 1 : Négation de la situation par Servier

Phase 2 : Minoration des conséquences après un long silence de 3 semaines / pas de réaction façe aux enquètes parues dans la presse sur les potentiels conflits d’intérets /

Phase 3 : Servier déclare que dans l ‘univers des produits pharmaceutiques , il y a toujours un bénéfice/risque que le patient doit prendre en compte . Est ce recevable par le public ?

Phase 4 : L ‘état met en place un fond de compensation. Servier indique qu’il participera , mais sans précisions.

Conclusion :

  • Dénégation, retard et réaction inapropriée , absence de compassion , déclaration inapropriée de la direction de Servier
  • Le public est choqué,
  • le marché pharmaceutique est impacté et donc ne peut soutenir Servier
  • Un laboratoire français important va au devant de graves difficultés par absence de dicernement et mauvais pilotage de la crise

Retour sur la grève SNCF

Vendredi 30 avril 2010

Dans cette crise qui vient de trouver une issue temporaire,(avant de nouvelles suites) , il intéressant de noter quelques élements caractéristiques de la gestion d’une crise:

-anticipation et préparation : on doit constater que SNCF a préparé le conflit (techniquement et politiquement) et  ainsi a pu éviter de subir la pression des pouvoirs publics

-les circonstances périphériques : la fermeture du ciel européen a joué en faveur de SNCF qui a habilement utilisé cet événement en mettant les passagers de son coté ( pas de réservation , donc pas de billets à rembourser, des voyages gratuits pour certains) et en reportant ainsi la pression sur les gévistes .

Prévention et gestion opportuniste et bien pilotée des circonstances.

Suivons les prochaines étapes .